Le premier délégué du gouvernorat de Kasserine, Atef Messi, a affirmé, vendredi lors d’une séance de travail tenue au siège du gouvernorat, que la régularisation de la situation des ouvriers de chantiers est une décision irréversible. Cette réunion a été tenue en réaction au mouvement de protestation des ouvriers de chantiers dans la région pour contester la déclaration d’un conseiller auprès du chef du gouvernement concernant la situation professionnelle des ouvriers de chantiers. Cette affaire est tributaire des moyens financiers de l’Etat tunisien, a-t-il encore ajouté.

Le secrétaire général de l’Union régionale du travail à Kasserine, Omar Mhamedi a affirmé que l’Union n’accepte en aucun cas de transférer les ouvriers de chantiers aux sociétés de sous-traitance. L’Union est déterminée à régulariser la situation professionnelle des ouvriers de chantiers tout en prenant en considération la situation économique du pays.
Les représentants des syndicats des ouvriers de chantiers participant à la séance de travail ont souligné l’impératif de transmettre leurs revendications aux autorités centrales dans les plus brefs délais et déterminer un calendrier relatif à la régularisation de leur situation professionnelle.

Read More from Source: African Manager

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here