Le président syrien a démenti toute implication dans l’attaque de Khan Cheikhoun, arguant que son régime ne possédait plus d’armes chimiques depuis 2013.Quelques jours après l’attaque chimique de Khan Cheikhoun et les représailles américaines, le président syrien Bachar Al-Assad a affirmé, dans un entretien accordé à l’Agence France-Presse (AFP) mercredi 12 avril, que celle-ci était totalement fabriquée.” Il s’agit pour nous d’une

Read More from Source: camnews