Depuis sa création en 2012, le Tribunal Criminel Spécial (Tcs) de Yaoundé a connu de multiples affaires des détournements ayant engloutis des milliards. Ces ponctions concernent autant les caisses de l’administration centrale, des services concentrés, de l’administration décentralisée que celles des entreprises publiques et parapubliques.Ce tableau est à mettre à l’actif des gros délinquants à col blanc, déchus du gouvernement et de certains magistrats municipaux.

Read More from Source: camnews