Les armes retrouvées à Bouaké et attribuées au chef du protocole de Soro seraient sur la base d’un complot. C’est ce que clame un ex rebelle cité dans l’article ici-bas. Le président du parlement ivoirien s’est personnellement prononcé sur cette question hier, adjoignant à son collaborateur de mettre à la disposition de la Justice. Les autorités […]

Read More from Source: Connection