La télévision nationale ivoirienne a diffusé jeudi soir 11 mai une cérémonie organisée mercredi au palais présidentiel. Les représentants des 8 400 soldats qui avaient semé le trouble dans toute la Côte d’Ivoire en janvier dernier y présentaient leurs excuses, acceptées par le président Ouattara. Surtout, les militaires annonçaient renoncer à toute revendication financière, alors qu’ils avaient réclamaient 12 millions de francs CFA de prime chacun. Des mutins qui semblent s’être mis au diapason d’un pays qui fait des économies

Read More from Source: camnews