Le Paris-Saint-Germain désire exploiter à son seul profit la célèbre formule. Mais celle-ci est la propriété d’une association de supporters qui revendique son statut universel.un slogan scandé dans les tribunes d’un stade peut-il être privatisé ? C’est la question qu’a examinée, mercredi 10 mai, la troisième chambre civile du tribunal de grande instance de Paris, avec en arrière-plan la relation tumultueuse du Paris-Saint-Germain (PSG) et de ses supporters. Au cœur de cette

Read More from Source: camnews