Amadou Ouattara, porte-parole des ex-rebelles démobilisés a exigé jeudi que le gouvernement ivoirien leur ” verse les mêmes montants que ceux payés aux soldats qui se sont mutinés pour la seconde fois vendredi, soit 12 millions FCFA, après une visite du chef d’état-major des armées à Bouaké (Centre ivoirien). ” Nous voulons que le gouvernement nous verse […]

Read More from Source: Connection