Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi à Abidjan, un nouveau bilan de quatre morts et neuf blessés lors du récent mouvement d’humeur de soldats dans plusieurs villes et demandé aux préfets un rapport sur ” le point des dégâts de cette mutinerie dans les régions, après un Conseil des ministres.

” Le bilan à ce jour est de quatre morts et neuf blessés, a indiqué le porte-parole du gouvernement Bruno Koné, ajoutant que ” des instructions ont été données pour la prise en charge des blessés.

Le président Alassane Ouattara a demandé ” un rapport qui devra présenter le point des dégâts matériels dans les régions, a fait savoir M. Koné.

Cette mutinerie qui a duré quatre jours a été lancé vendredi, au lendemain d’une cérémonie d’excuses au président Alassane Ouattara d’un groupe présenté comme issu des 8.400 soldats qui s’étaient mutinés en janvier. Ils ont promis de renoncer ” définitivement à toute revendication d’ordre financier.

Il s’en est suivi un mouvement d’humeur dans plusieurs localités du pays dont Abidjan, Bouaké (Centre) et Daloa (Centre-ouest).

Après un ” accord sur les modalités de sortie de crise, conclu entre l’état-major des armées et les mutins, à l’issue d’échanges, le calme est revenu mardi dans le pays

” Choisir de discuter était la ” meilleure option, a soutenu le porte-parole du gouvernement, ajoutant que les autorités militaires ” traitent la question avec la plus grande responsabilité.

Edwige Fiendé

Source: Alerte info

Read More from Source: Eburnienews