Après la signature de l’accord de fusion entre la Cameroon music corporation et la Société civile camerounaise de l’art musical lundi dernier, l’artiste explique qu’il s’agit des mesures prises par le Gouvernement pour l’assainissement du secteur de la gestion collective du droit d’auteur au Cameroun.Sam Mbende le président sortant de la Cameroon music corporation (Cmc) a été approché par le quotidien Mutations, pour parler de la dernière actualité dans la gestion collective du droit d’auteur

Read More from Source: camnews