Au Tchad, une plainte a été déposée, il y a une semaine, auprès de la Haute Cour de justice par le Parti socialiste sans frontière contre le président Idriss Déby Itno. Cela fait suite aux propos tenus par le chef de l’Etat tchadien, le 25 juin dernier, au cours d’une interview à RFI, TV5 et le journal Le Monde dans lequel Idriss Déby affirmait avoir été obligé de se maintenir au pouvoir. Un aveu qui mérite qu’il soit destitué, estime ce parti d’opposition.

Read More from Source: camnews