Le président de LIDER, le Prof. Mamadou Koulibaly, a été reçu en audience par le président du Faso, son Excellence Roch Marc Christian Kaboré, le mardi 2 octobre 2017 au palais de Kosyam, à Ouagadougou.

La rencontre a eu lieu dans le cadre du lancement de la souscription populaire pour le mémorial Thomas Sankara, dont le parrain est l’ancien président du Ghana, M. Jerry John Rawlings.

C’est dans une ambiance chaleureuse que la délégation a fait le point au président de la République sur l’état d’avancement de ce projet majeur pour l’Afrique.

A la suite de cette audience, lors d’une cérémonie retransmise en direct par l’ensemble des chaines de télévision burkinabè, le prof. Mamadou Koulibaly et sa Conseillère exécutive, Mme Nathalie Yamb, se sont adressés aux populations rassemblées au stade municipal de Ouagadougou, ainsi qu’au président de la République, à l’ensemble du gouvernement, aux présidents d’institution et membres de l’opposition présents dans les tribunes.

Après avoir électrisé le public avec une intervention puissante et dynamique dont il a le secret, Jerry Rawlings a appelé l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne à le rejoindre sur scène. «C’est un homme brillant, un homme pour qui j’ai énormément de respect» : C’est par ces mots laudateurs qu’il a présenté la président de LIDER aux spectateurs de la cérémonie.

Dans son discours, le principal opposant ivoirien a rappelé les positions de Thomas Sankara contre le franc cfa : «Le franc cfa, lié au système monétaire français, est une arme de domination coloniale française», avait-il répondu à Mongo Beti lors du Fespaco en 1987.

Très applaudi, le candidat à l’élection présidentielle ivoirienne en 2020, Mamadou Koulibaly, a félicité le président Kaboré, qui a récemment dénoncé le mécanisme du franc cfa, et l’a assuré de son soutien dans cette lutte libératrice : «Sur ce combat-là, nous sommes nombreux en Afrique à vous tenir, à répercuter, à faire un mur autour de vous. Ce qui est arrivé avant à ceux qui ont osé ce combat, nous ne permettrons pas que cela arrive maintenant. L’heure est venue. Vous êtes dans la droite ligne de ce combat, nous sommes dans la droite ligne de ce combat, la jeunesse compte sur vous pour ce combat. Nous pouvons réussir, nous allons réussir, avec des chefs d’Etat comme vous.»

La Présidente du 3ème Congrès ordinaire de LIDER, Mme Nathalie Yamb, a également pris la parole, pour passer un message d’espoir à la jeunesse, et une mise en garde à tous les fossoyeurs des rêves des populations d’Afrique : «Pour ce qui concerne tous ceux qui veulent continuer, en 2017, à asservir, piller, voler et violer l’héritage, le patrimoine et l’imaginaire de nos enfants, comme disait Thomas Sankara, « nous les chasserons »» a-t-elle martelé, sous les vivats de la foule.

En marge de ces rendez-vous officiels, le Pr. Mamadou Koulibaly et le Président Rawlings ont eu des rencontres avec des membres de la famille de Thomas Sankara, leurs avocats, le comité en charge du projet du mémorial et la société civile, notamment les membres du Balai Citoyen, à l’origine de l’insurrection populaire de 2014 qui a chassé le dictateur Blaise Compaoré du pouvoir

Source: connectionivoirienne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here