Les 25 pays-membres de l’Organisation Interafricaine de Café (OIAC) se réunissent à Grand-Bassam (Cote d’Ivoire) depuis le 1er Février et cela jusqu’au 06 Février 2018, en vue de prendre part au 5ème Symposium sur le Café Africain avec pour thème :<< Le Développement durable du Café pour l’Emergence d’une Economie Africaine>> suivi de la 57ème Assemblée Générale de leur Organisation.

En effet, l’OIAC qui existe depuis 1960, est un organisme intergouvernemental dont l’objectif est de montrer le rôle prépondérant du Café dans le développement socio-économique de l’Afrique. Il s’agit par conséquent d’un instrument d’éradication de la pauvreté auquel la Côte d’Ivoire a adhéré depuis 1960.

La Cote d’Ivoire qui assure la présidence de l’Assemblée Générale de cette organisation à travers la personne de S.E.M Souleymane Diarrassouba, Ministre du Commerce, de l’artisanat, et des PME, entend saisir cette opportunité en vue d’exposer son plan de relance caféier mis en œuvre par le Conseil Café Cacao.

La Cote d’Ivoire, troisième producteur africain de Café, et par ailleurs membre fondateur de l’OIAC, est représentée par une forte délégation conduite par Monsieur Aly TOURE, Représentant Permanent de la Cote d’Ivoire auprès des Organisations Internationales de Produits de Base et composée des responsables du Ministère du Commerce, de l’Agriculture, et du Conseil Café-Cacao.

Conformément à la vision du Secrétaire Général de l’Organisation, Monsieur Frederick S.M.Kawuma, relative à la renaissance du Café Africain, la Cote d’Ivoire à travers son vaste programme de réhabilitation de la Caféiculture, entend jouer un rôle primordial en vue de participer à une économie caféière durable.

Fait à Abidjan, le 02 Février 2018.
Service de Communication de la Représentation Permanent

Source:c

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here