La BEAC révise à la hausse les prévisions de croissance en zone CEMAC

0
32

Related Articles

APAnews | Le conseil d’administration de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a décidé de porter à + 2,5% les prévisions de croissance sous-régionale pour 2018, contre + 1,9% initialement, a-t-on appris aux termes d’un communiqué publié mercredi par l’Institut d’émission.

Selon le communiqué qui rend compte des travaux de la session extraordinaire de l’institution, tenus le 4 juillet dernier dans la capitale camerounaise, Yaoundé, les prix devraient également remonter autour de 1,6% en moyenne annuelle, le solde budgétaire base engagements, dons compris, deviendrait excédentaire à + 0,5% du produit intérieur brut (PIB), et celui du compte courante se redresserait à – 4,3% du PIB.

De même, la masse monétaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) progresserait de 7,1%, et le taux de couverture extérieure de la monnaie s’établirait à 60,7%.

Examinant les nouvelles tendances de l’activité économique sous-régionale, la BEAC constate une relative augmentation des cours des principaux produits de base exportés par les pays de la sous-région, une hausse de la production pétrolière ainsi qu’un repli continu des investissements publics.

En 2017, le taux de croissance réel du PIB de la CEMAC est ressorti nul, avec un taux d’inflation en moyenne annuelle de l’ordre de 0,9% un solde budgétaire et un solde du compte courant fixés respectivement à – 3,3% du PIB et – 4,0% du PIB.

Dans le même temps, la masse monétaire du Cameroun, de la Centrafrique, du Gabon, de la Guinée Équatoriale et du Tchad a régressé de 0,4%, et le taux de couverture de la monnaie s’est fixé à 57,5%.

Source: Cameroononline