Mali : Modibo Koné, président du MMK lors de son meeting dans la 3eme région : « Une fois élu président de la République, je construirai deux universités et quatre lycées publics pour la région de Sikasso »

0
102

Modibo Koné

En campagne électorale dans les différentes régions du pays depuis plus d’une semaine, le candidat du Mouvement Mali Kanu (MMK) à l’élection présidentielle de 29 juillet prochain, Modibo Koné, a assisté le samedi 14 juillet dernier, au stade Babemba Traoré de Sikasso, à un grand meeting de la Coordination MMK de la 3ème région. Au cours de ce meeting, le candidat Modibo Koné a promis la construction de deux universités et quatre lycées publics pour la région de Sikasso, une fois élu président de la République.

 C’est sous le son du balafon de l’artiste Néba Solo que ce grand meeting de la coordination du Mouvement Mali Kanu (MMK) de la région de Sikasso a débuté et cela en présence du candidat lui-même, de son épouse Mme Koné Oumou Coulibaly, d’Oumar Coulibaly, président de la Coordination du MMK de Sikasso, de Bakary Fofana, président du MVS (Mouvement volontaire pour le salut du Mali), de Boubacar Sidiki Kanta, vice-président du Lahidou, de Mme Coulibaly Manssa Cissé, présidente de l’AFM, de Paul Ismaël Boro, directeur de campagne du candidat, ainsi que de plusieurs militants venus de différents cercles de la troisième région.

C’est avec l’intervention du président de la Coordination du Mouvement Mali Kanu (MMK) de Sikasso, Oumar Coulibaly, que le ton de ce grand meeting a été donné. Il a d’abord souhaité la bienvenue aux différentes délégations du Mouvement Mali Kanu qui ont voulu effectuer le déplacement à Sikasso. Avant de remercier les autorités locales et coutumières de la ville de Sikasso« Il est important de rappeler que le candidat Modibo Koné n’est pas venu à la tête de ce mouvement parce qu’il est le plus riche où le plus intelligent de tous, mais parce que c’est un homme engagé qui a fait ses preuves partout où il est passé, que cela soit à l’Office du Niger ou à la CMDT. Notre candidat est quelqu’un qui a l’amour de son pays, c’est pour cela que, si ensemble, nous travaillons main dans la main, il sera élu président de la République pour le bonheur des paysans et des enfants des pauvres », a-t-il expliqué.

Ensuite, il a invité les militants du Mouvement Mali Kanu de la région de Sikasso à partir retirer leurs cartes électorales avant le 29 juillet. Quant au président du MVS, Bakary Fofana, il a entamé ses propos en accusant le régime actuel d’être responsable de tous les problèmes auxquels les Maliens sont confrontés aujourd’hui. « Depuis que le président Ibrahim Boubacar Kéita est élu à tête du pays, tous les problèmes du pays ne font qu’empirer. Presque tous les secteurs sont partis en grève, ce qui montre l’incapacité du régime à résoudre les problèmes des Maliens. Donc, il est temps que les Maliens sachent que l’avenir ne peut pas se faire avec ces personnes. Aujourd’hui, le Mali a besoin d’hommes neufs capables de développer ce pays. Et notre candidat fait partie de ces hommes qui sont capables de faire du Mali un pays émergent», dit-il.

Accompagné par ses proches collaborateurs jusqu’au podium, le candidat Modibo Koné a d’abord remercié ses militants venus nombreux pour le meeting. Avant de se prononcer sur les grands axes de son projet de société. « Ma vision pour le Mali est de mettre en place une dynamique efficiente pour faire du Mali un pays émergent, avec économie centrée sur la valorisation de nos ressources internes exploitées par un peuple uni, engagé et solidaire. Mon projet de société vise d’abord à rétablir un Etat respectueux des principes de la démocratie, disposant des ressources nécessaires pour restaurer son autorité sur toute l’étendue du territoire national. Il met un accent particulier sur l’amélioration de la qualité des services dans le domaine de la santé, de l’éducation et de la gouvernance. Au regard de ces aspirations et défis, cette vision est traduite en un programme ambitieux et réaliste », a-t-il expliqué, avant d’appeler la population de Sikasso d’accompagner son mouvement pour l’atteinte de ses objectifs.

Deux échangeurs et 50 Km de route bitumée pour la région de Sikasso

Parlant de la troisième région, le candidat Modibo Koné dit avoir de grands projets pour la ville de Sikasso et ses environnants. « Tout le monde connait la place de la région de Sikasso dans l’économie du pays. Après le coton, cette région regorge de plusieurs potentialités importantes, ainsi que des terres fertiles. Je vous promets qu’une fois élu président de la République, nous allons aménager la pleine Namikoro de la région de Sikasso en une zone de riziculteur où les paysans vont récolter du riz. Ensuite, nous allons construire une grande usine de filature de coton qui pourra employer plus de 40 000 personnes. Cela permettra de donner un élan au développement socio-économique de la région de Sikasso. Dans le cadre de l’éducation et de la formation professionnelle, nous allons doter la ville de Sikasso et ses environnants des deux grandes universités et 4 lycées publics dès notre premier mandat.  Par rapport aux infrastructures routières, nous allons faire le bitumage de 50 Km de routes à l’intérieur de la ville de Sikasso et plus de deux échangeurs multiples. Ce qui facilitera le déplacement à l’intérieur de la ville », a-t-il assuré, avant de conclure ses propos en invitant la population de la 3ème région de voter pour lui lors du scrutin du 29 juillet prochain.

L’un des moments forts de ce meeting de la coordination MMK de la région de Sikasso a été la prestation des Korodougas, ainsi que des artistes à l’image de Néba Solo, Kadi Bagayoko et Dabara.

Mahamadou TRAORE

Source : Aujourd’hui-Mali