La Compagnie fruitière de Marseille va densifier ses investissements au Cameroun (dirigeant)

0
120

Related Articles

APAnews | La Compagnie fruitière de Marseille va mettre en place un plan d’investissement destiné à densifier ses opportunités de conquête de nouveaux marchés en Europe et en Afrique à partir du Cameroun, selon une annonce publiée sur le site de la présidence de la République à Yaoundé.

Le coût de l’opération ainsi que les délais d’exécution dudit plan n’ont toutefois pas été révélés.

Cette annonce intervient au lendemain d’une audience accordée par le chef de l’État Paul Biya au président-directeur général de la multinationale, Robert Fabre, dont les affaires au Cameroun sont représentées depuis 25 ans par les Plantations du Haut Penja (PHP).

La Compagnie fruitière revendique 6000 employés et exploite 4500 hectares de banane dessert, du poivre, d’ananas et bien d’autres fruits dans les régions du Littoral et du Sud-Ouest.

Il y a une semaine, un incendie a ravagé son unité d’emballage situé dans la localité de Tiko, en proie depuis octobre 2016 à des revendications sécessionnistes anglophones, un sinistre pour lequel l’enquête ouverte n’a pas encore livré ses conclusions.

Selon les données disponibles, au premier trimestre de l’année en cours, PHP, en concurrence avec la Cameroon Development Corporation (CDC), a exporté 45.064 tonnes de bananes sur un total de 59.149 tonnes.