Institut SIMON Finance et management international (isfmi) : La 3e promotion porte désormais le nom de Dr. Boubou Cissé

0
61

L’hôtel de l’Amitié a abrité,  le samedi dernier,   la cérémonie de remise de diplômes de la 3e promotion de l’institut Simon Finance et management international (ISFMI) qui porte désormais le nom de Dr. Boubou Cissé, ministre de l’économie et des finances. Cette cérémonie consacrait aussi le lancement du diplôme Master Finance Islamique au sein de cet  établissement. Elle a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont  le parrain, Dr. Boubou Cissé, la ministre de la fonction publique, Mme Diarra Raky Talla, le président d’honneur, Marimpa Samoura.

Ils sont une soixantaine d’étudiants qui viennent d’être mis sur le marché de l’emploi. Ils sont issus de différentes filières que sont le marketing Communication et publicité,  la comptabilité,  l’audit et contrôle de gestion, le droit des affaires et fiscalité,  la gestion des ressources humaines,  la gestion et les finances publiques,  le management des projets et des organisations, le commerce international,  le transport et la logistique, la banque Finance et Assurance,  le journalisme et communication,  le management des services de santé et de pharmacie. Entre autres.

Selon le président dudit établissement, Seydou Togola, d’éminents professeurs et intervenants professionnels de renommée et d’hommes d’expérience avérée au plan national et international accompagnent les auditeurs et étudiants de l’ISFMI tout le long de leur cursus de formation universitaire et post universitaire. ” Par ma voix et au nom de toute l’équipe dirigeante de l’ISFMI, nous leur adressons nos félicitations pour le bon travail accompli “.

A en croire le Pr. Togola, avec la montée de la mondialisation, les économies nationales vont devoir faire face à une ouverture totale des frontières qui accentuera de plus en plus la concurrence internationale. A ses dires, ce phénomène conduira,  selon la majorité des économistes,  à la disparition du tiers des organisations et entreprises du monde. “Le deuxième tiers est amené à appliquer une mise à niveau pour se préparer  à l’échéance. Par ailleurs, l’entrée sur la scène mondiale des puissances a amené la saturation des marchés nationaux et l’avènement des technologies. Toute chose qui a contraint les entreprises à repenser leur mode de management, à réélargir leur périmètre d’action  susceptible de les amener à se positionner durablement sur les marché international. C’est dans ce souci de mondialisation qu’apparait le rôle essentiel pour la survie et le développement. La mission essentielle de l’ISFMI” a déclaré M.Togola.

Il a précisé que la vocation de l’ISFMI est de former les véritables managers nationaux et internationaux  des organisations, entreprises et des services de l’Etat du 3e millénaire dotés des qualités de polyvalence avec un sens élevé de responsabilité. Ce, à travers une pédagogie active, pragmatique et responsabilisant, une recherche permanente de l’optimisation de la qualité de la formation.

Selon M.Togola, la promotion 2017-2018 de l’ISFMI porte le nom d’une éminente sommité intellectuelle en la personne de Boubou Cissé. Un jeune émérite, très excellent, rigoureux, patriote engagé au service des autres. Pour mériter de porter ce nom, il les a invités à chasser loin d’eux, la paresse et à s’armer de courage et de dévouement pour le travail bien accompli.

Abondant dans le même sens, la ministre Mme Diarra Raky Talla et le président d’honneur, Marimpa Samoura ont tous appelé  les étudiants à s’approprier les qualités et valeurs qu’incarne Dr. Boubou Cissé à l’endroit duquel ils n’ont pas tari d’éloges. Selon Samoura,   Cissé est le genre de cadre dont notre pays a besoin pour avancer et dont les étudiants de cette 3e promotion de l’ISFMI devraient beaucoup s’inspirer.  Elle a invité les diplômés à faire  preuve de courage dans les actions qu’ils seront appelés à entreprendre.

Très ému par ces propos attentionnés à l’endroit de sa personne, le ministre Boubou Cissé n’a pas manqué de remercier l’administration de l’ISFMI ainsi que le corps professoral pour le choix porté sur sa modeste personne pour parrainer cette promotion. L’ISFMI, selon Dr. Boubou Cissé, s’impose comme un établissement de référence au Mali.

A l’en croire, la qualité des ressources humaines est l’une des ressources précieuses pour un Etat. S’adressant  aux diplômés, le ministre de l’économie et des finances dira que ce diplôme est une étape qui marque le début d’une carrière. Ainsi, après les avoir  félicités, il les invite à apporter leurs contributions au développement de notre pays, à ne jamais céder au gain facile.

Ramata S.Kéita 

Source: L’Indépendant