Traité de « singe » et « d’esclave », Franck Kom réagit !

0
83

Le joueur camerounais de l’Espérance sportive de Tunis, Franck Kom a, dans un post, publié ce dimanche 23 septembre sur sa page Facebook, affirmé qu’il a reçu plusieurs messages racistes et haineux après le match qui a opposé son équipe à l’Etoile sportive de Sahel en match retour des ¼ de finale de la Ligue des Champions d’Afrique. Sur les réseaux sociaux le joueur a été la cible de certains supporters Sahéliens, qui, affectés par la défaite de l’ESS, ont le milieu défensif de l’équipe adverse « d’esclave » et de « sale noir« .
« Le singe, le black, le négro, l’esclave…a été vainqueur de la coupe de la CAF, et donnera tout pour remporter la ligue des Champions. La meilleure réponse sera sur l’aire de jeu. Pour le reste , un musicien que j’aime très bien disait  » Laisse parler les gens  ». Le meilleur reste à venir. Je vous aime tellement,« a-t-il écrit.
Il est à noter que le match s’est terminé par la qualification de l’EST avant de dévier vers la fin, ce qui a poussé les unités sécuritaires à utiliser le gaz lacrymogène pour calmer les affrontements entre supporters du même club.
Rappelons que Franck Kom a porté le maillot de l’ESS en 2012 avant de partir en Allemagne. En 2017, il a signé un contrat de trois saisons pour le club de Bab Souika.