Débat radiophonique : “La Nuit des transporteurs” au crible du président de “Flambeau du Mali”

0
71

Le dimanche 9 septembre 2018, Drissa Kantao, président de l’Association “Le Flambeau du Mali” était l’invité principal de l’émission de débat “Sans Tabou” de la Radio patriote pour édifier les auditeurs sur le projet de la 3e édition de “la Nuit des transporteurs” et ses objectifs.

Au-cours de l’émission, le président Kantao a évoqué les valeurs du vivre ensemble, la diversité culturelle et le tissu social remis en cause par la crise politico-sécuritaire qui prévaut au Mali. Face à cela, de nombreuses actions et initiatives en vue de relancer ces valeurs évoquées ont été amorcées et commencent d’ores et déjà à porter des fruits, a-t-il témoigné. Et d’ajouter que du gouvernement aux organismes internationaux en passant par les acteurs de la société civile et autres structures locales chacun tente d’apporter sa modeste contribution.

C’est pourquoi son association, en partenariat avec l’Apreec, toutes deux spécialisées dans les questions sociales et culturelles avec la complicité du Syndicat national des transporteurs routiers du Mali se sont unis pour jouer leur partition dans la résolution de certains problèmes du pays. D’où la tenue régulière de “la Nuit des transporteurs” dont la première édition fut organisée en mai 2016 et la 2e en octobre 2017. Il a rappelé que, quiconque parle de transporteur parle forcément de chauffeurs, d’apprentis chauffeurs, de convoyeurs, de transitaires, de promoteurs d’agences de voyages, de pétroliers. Ainsi, dira-t-il, le Mali étant un pays sahélien n’ayant pas de débouché sur la mer, le transport routier constitue indispensablement un ciment dans l’édification de notre pays. Aux dires de M. Kantao, sans le secteur du transport, le Mali serait comme un carton vide sans poids tout comme sans le Nil, l’Egypte serait un désert.

Pour lui, son projet “La Nuit des transporteurs” s’inscrit dans le cadre de la promotion de cette couche (transport) qui est restée assez longtemps en marge. Cependant, l’un des objectifs clés de cet important projet consiste à donner une bonne vision du secteur des transports au Mali à savoir (syndicat, transitaire, promoteur d’agence de voyage, convoyeur, chauffeur et surtout apprenti chauffeur).

Pour finir, il a indiqué qu’il est important de signaler que le présent projet “La Nuit des transporteurs” concerne tous les transporteurs sans exclusion aucune.

Il a signalé que le thème central de la 1ère édition a été axé sur l’application du règlement 14 de l’Union économique et monétaire ouest africaine, un règlement relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit, du poids et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les Etats membres de l’Uémoa.

D’ajouter que d’autres sujets comme le port de la ceinture de sécurité, les conséquences du transport mixte, les conséquences de l’excès de vitesse, des messages de paix et de cohésion sociale ont fait de la “Nuit des transporteurs” une véritable tribune d’éducation et de sensibilisation citoyenne à la grande satisfaction des transporteurs.

Cette troisième édition en gestation aura pour thème : “Les acquis du président IBK dans le domaine du transport et des infrastructures routiers”.

Source : Œil du Péon