Le DG d’Air Côte-d’Ivoire révèle: “Le CA était d’accord pour des pertes de 60 milliards et non 65 milliards”

0
52

Air Côte d’Ivoire enregistre une perte de 100 millions d’euros sur cinq ans

Air Cote d’Ivoire compte transporter 950 000 passagers en 2018, atteindre l’équilibre financier et assurer au moins une liaison quotidienne dans tous les aéroports de la sous-région à l’horizon 2019.

Le directeur général d’Air Côte d’Ivoire, René Decurey, a indiqué mercredi 3 octobre, que la compagnie aérienne a perdu, en 5 années, 65,5 milliards de F CFA (environ 100 millions d’euros), soit un dépassement de 5,25 milliards par rapport à son plan d’affaire validé par le conseil administration (60,250 milliards F CFA fin 2017).

Cette variation, selon le transporteur, s’explique par « l’évolution exponentielle du cours du baril du pétrole » qui représente 30% des charges de la compagnie. Elle est due, en outre, au retard pris dans le renouvellement de la flotte prévu avant 2016 et aux coûts déjà très élevés des redevances.

Détenue à 58% par l’État ivoirien, à 23% par le groupe privé ivoirien Goldenrod, à 11% par Air France et à 8% par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), Air Côte d’Ivoire avait été lancée en 2012 sur les cendres d’Air Ivoire.

Au titre de l’année 2017, la compagnie a annoncé avoir transporté 850 000 passagers, soit un peu plus de 38 % du trafic de son hub l’Aéroport international Félix-Houphouët-Boigny, et un chiffre d’affaires estimé à 99,2 milliards de FCFA, contre 83,4 milliards en 2016.

Air Cote d’Ivoire compte transporter 950 000 passagers en 2018, atteindre l’équilibre financier et assurer au moins une liaison quotidienne dans tous les aéroports de la sous-région à l’horizon 2019.

Par Nephthali Messanh Ledy –

Commentaires Facebook

Commentaires

Source: connectionivoirienne