L’ODC déplore la hausse des prix des oeufs

0
45

Intervenant sur Shems FM ce dimanche 7 octobre 2018, le président de l’Organisation de Défense du Consommateur (ODC), Slim Saâdallah, a déploré la hausse constatée sur les prix des œufs.
Le lot de 4 pièces est passé, selon lui, de 750 à 950 millimes dans certaines zones du pays. « C’est un fait inédit. Il faut savoir que les œufs constituent un produit de base pour les familles les plus démunies qui demeurent incapables de s’acheter de la viande ou du poisson », a-t-il déclaré.
Pourtant, poursuit le président de l’ODC, les produits sont disponibles en quantité. Il a pointé du doigt la contrebande et les circuits parallèle de distribution, appelant, par la même occasion, à la baisse des prix.
Il n’y a pas que les œufs qui manquent actuellement en Tunisie. Le lait, malgré une production abondante de plus de 2 millions de litres par jour pour une consommation de 1,7 millions, manque dans les commerces. La contrebande a été pointée du doigt, au même titre que les agissements de certains commerçants malintentionnés.
Au lieu de stimuler la production locale, l’Etat a décidé, dans ce contexte, d’importer de l’étranger, et en devises, ce qui a eu le don d’attiser la colère des professionnels de la filière laitière.

Source: realites