Hausse notable des prix de l’alimentation en septembre 2018

0
45

Le taux d’inflation a connu une très légère baisse en septembre 2018 par rapport aux deux derniers mois, passant de 7,5 en juillet et août 2018 à 7,4% en septembre 2018 selon un communiqué de l’Institut National des Statistiques (INS).
L’institution explique cette timide baisse par la diminution du rythme des prix du groupe alimentation entre août et septembre 2018 par rapport à l’année dernière : +0,2 point cette année contre +1,2 point en 2017.
Le mois dernier, les prix de l’alimentation ont augmenté de 5,8 points sur un an, contre 7 points en août 2018. L’INS explique cette hausse par celle des prix des fruits (+11 points), des viandes (+12,3 points) et des dérivés du lait – fromage et œufs (+9 points).
Le prix du transport a aussi été revu à la hausse sur un an, atteignant une augmentation de 13,3 points en septembre dernier selon l’INS qui s’explique par l’augmentation des prix des véhicules (+16,1 points), des dépenses d’utilisations des véhicules (+13,3 points) et des services de transport (+8,7 points).
L’INS souligne également la hausse des prix des biens et des services de logement. De fait, le groupe logement / eau / gaz / électricité / autres combustibles a enregistré une hausse de 6,1 points en glissement annuel. Celle-ci, selon l’INS, s’explique par l’augmentation des loyers (+5,2 points), des tarifs d’entretien des logements (+15,4%) et des tarifs de l’électricité et gaz (+5,4 points).
D’un autre côté, l’inflation sous-jacente, qui regroupe le groupe hors alimentation et boissons hors énergies), a atteint 7,9% en septembre 2018. D’après l’INS, les prix des produits libres (non administrés) ont augmenté de 8 points en septembre 2018. Les produits alimentaires libres, pour leur part, ont connu une augmentation de 6,5 points.
Par ailleurs, dans son rapport, l’INS a indiqué que les prix à la consommation ont augmenté de 0,5 pointes en septembre 2018, contre 0,6 points en août 2018. Cette hausse, d’après l’INS, s’explique par l’augmentation des prix des produits et des services relatifs au transport, causée par la révision des prix du carburant opérée début septembre. L’institution note, d’un autre côté, une hausse dans les prix des produits et des services d’enseignement (+4,9 points).

Source: realites