Chawki Tabib aurait mis de côté un dossier de corruption, selon Imed Daïmi

0
46

Le président de l’Instance Nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib, aurait-il fait la sourde oreille à des soupçons de corruption concernant une transaction publique ? C’est ce qu’a affirmé Imed Daïmi, député de Harak Tounes Al Irada à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP).
D’après Daïmi, Chawki Tabib aurait délibérément dissimulé un dossier relatif à des soupçons de corruption concernant l’acquisition de 494 bus par le ministère du Transport. C’est une transaction de 180 millions de dinars, selon le député.
Le député poursuit en affirmant que l’INLUCC n’a pas traité cette affaire avec le sérieux nécessaire. L’Instance a gardé le dossier malgré les rapports qui ont été établis par la direction des inspections au sein du ministère du Transport, qui a mentionné l’existence de soupçons de corruption en question.

Source: realites