Un sécuritaire attaqué au couteau à Djerba: l’appel de détresse de la famille du blessé

0
33

La famille du lieutenant de la sûreté nationale Kamel Baccouche poignardé par un élément terroriste un certain 12 juillet 2018 dans la zone touristique de Djerba, a appelé les autorités tunisiennes à intervenir en urgence en vue de transférer son fils à l’hôpital militaire de Tunis pour lui assurer les soins nécessaires.
Selon son frère Abdessalm Baccouche, qui s’exprimait dans une déclaration accordée à nos confrères de Hakaek Online, Kamel Baccouche qui avait été agressé par un terroriste alors qu’il tentait d’empêcher ce dernier d’activer sa ceinture explosive dans la zone touristique de l’île des rêves, souffre d’importants problèmes de santé au niveau de ses poumons, son foie ainsi que son estomac. Au moment de l’agression, il avait été transporté en urgence à l’hôpital Houmet Essouk à Djerba avant d’être transféré à l’hôpital militaire à Tunis où il a été admis au service de réanimation pendant une période dépassant les 4 semaines.
Toutefois, l’état de santé du lieutenant ne s’était pas amélioré à sa sortie de l’hôpital militaire chose qui a poussé sa famille à l’admettre à l’hôpital régional de Sfax. Abdessalem Baccouche a ajouté que son frère a besoin d’être suivi par un médecin psychologue en attendant qu’il soit en mesure de dépasser l’accident grave dont il a été victime. Il a par ailleurs exprimé sa déception quant à la non réaction des autorités officielles par rapport aux revendications de sa famille et ce, en dépit des mouvements de protestation qu’elle avait observés.

Source: realites