Côte-d’Ivoire: Le Commandant Tracteur, proche de Soro, en cavale, visé par la justice ?

0
47

Par Connectionivoirienne

L’ancien chef de guerre des FRCI, Salif Traoré, connu sous le sobriquet de Commandant Tracteur est en fuite, introuvable, depuis que son petit cortège composé de deux voitures, avait été encerclé à Abobo par une cinquantaine de jeunes “gnambros” très menaçants, dans la soirée du 13 octobre, le jour de vote des dernières municipales en Côte-d’Ivoire.

Six de ses proches qui avaient été arrêtés sur les lieux le même soir restent toujours en détention. Des armes avaient été découvertes dans leurs véhicules. Ils sont poursuivis pour détention illégale d’armes à feu. Salif Traoré n’est officiellement pas encore visé par l’instruction, selon des sources au sein de la gendarmerie ivoirienne.

Selon des informations de Jeune-Afrique, en toile de fond des ennuis de Tracteur, se jouerait son soutien à Téhfour Koné, un candidat proche de Soro, qui affrontait l’actuel ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, lors des élections municipales à Abobo.

Le Commandant Tracteur avait déjà passé un mois en prison en 2014, lorsque des armes de guerre avait été découvertes à son domicile situé alors dans la commune de Cocody. Un de ses gardes de corps avait été tué dans la confrontation avec les soldats qui avaient été dépêchés pour le désarmer et l’arrêter.

Commentaires Facebook

Commentaires

Source: connectionivoirienne