Iyed Dahamni : « les deux présidences sont en désaccord »

0
65

Intervenant dans Midi Show ce mardi 6 novembre 2018, le porte-parole du gouvernement, Iyed Dahmani, est revenu sur le remaniement ministériel très contesté, effectué durant la soirée du lundi 5 novembre 2018. Le Chef du gouvernement, selon le porte-parole, était en plein exercice de ses prérogatives constitutionnelles conformément à l’article 89 de la Constitution. « Il ne s’agit aucunement de rabaisser le président de la République. De plus, la présidence du gouvernement a envoyé une note à la présidence de la République au sujet du remaniement. La note officielle sera envoyée aujourd’hui », a-t-il expliqué.
D’un autre côté, le porte-parole du gouvernement a reconnu l’existence d’un désaccord entre les deux têtes de l’Exécutif. La présidence de la République refuse le remaniement. « Ce qui est en train d’être affirmé au sujet de la part belle qui aurait été faite à Ennahdha dans la nouvelle composition du gouvernement est complètement faux. Le plus grand bénéficiaire du remaniement est Machrou3 Tounes. Les ministres nidaïstes ont conservé leurs portefeuilles ministériels. Certains, en fait, veulent susciter la peur vis-à-vis d’Ennahdha », a expliqué le porte-parole du gouvernement.
D’autre part, il a critiqué la position exprimée par Nidaa Tounes au sujet du remaniement ministériel, dont les membres ont assuré que le Chef du gouvernement ne les a pas consultés pour apporter les changements au sein de l’équipe gouvernementale. « Nidaa Tounes avait pourtant affirmé qu’il n’était pas concerné par le remaniement. Or, aujourd’hui, le parti reproche au Chef du gouvernement de ne pas l’avoir consulté. Il faut un minimum de coordination dans les positions », a encore souligné le porte-parole de la Kasbah.

Source: realites