Vin de palme, ce nouveau secteur lucratif au Cameroun

0
126

Related Articles

Africa Top Success | « Mimbo », « matango », « mbuh », ou communément le vin de palme est en passe de devenir la boisson par excellence au Cameroun. Très prisé par les Camerounais, le vin de palme est le nouveau secteur lucratif auquel plusieurs jeunes accourent.

C’est le cas d’Ebode Vincent, comme rapporté par Koaci, un vendeur de vin de palme à Mindjomo, dans la Lekié, un quartier périphérique de Yaoundé. Le revendeur ne se plaint pas du tout de son travail.

« Depuis deux ans que j’ai perdu mon emploi dans une entreprise de bâtiment et travaux publics, je ne vends que le vin de palme et c’est avec ça que je nourris ma famille. Je gagne mieux qu’avant. Quand je travaillais comme technicien dans l’entreprise de BTP on me payait 120 mille FCFA par mois mais je n’arrivais pas à résoudre tous les problèmes chez moi. Parfois je n’arrivais pas à payer la scolarité de mes enfants’’, a expliqué le vendeur d’après notre source.

Le commerce de vin de palme ne nécessite pas un fonds de base conséquent, ce qui encourage encore plus les jeunes en quête d’emploi à embrasser ce secteur. Et dans un pays où la consommation d’alcool est conséquente (plus de 650 milliards d’hectolitres d’après la brasserie du pays en 2016), le commerce de vin de palme ne peut que marcher.