Assassinats politiques : le ministère public protège Ennahdha selon la défense des martyrs

0
39

Le ministère public est de plus en plus critiqué par le collectif de défense des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi pour son traitement des affaires des assassinats politiques. Intervenant dans Houna Shems ce mercredi 5 décembre 2018, Ali Kalthoum, membre du collectif de défense, considère que le traitement du dossier par le ministère public est négatif. Ce dernier, selon lui, refuse d’ouvrir une enquête. « Les membres du ministère public sont totalement pro-Ennahdha. C’est flagrant. Ils ne veulent pas traiter les figures du parti en tant qu’accusés« , a-t-il lâché.
A titre de rappel, le porte-parole du ministère public, Sofiene Sliti, a affirmé, mardi 4 décembre, qu’une enquête a été ouverte sur la base des données fournies par le collectif de défense des martyrs au sujet de l’existence d’un appareil sécuritaire secret qui appartiendrait à Ennahdha et de la « chambre noire » au sein du ministère de l’Intérieur. « Le ministère public ne protège aucune partie. Laissez-nous travailler », a-t-il déclaré.

Source: realites