Baisse de 8,04% des activités d’exploration/production du pétrole au Cameroun (officiel)

0
64

Related Articles

APAnews | La production de pétrole brut camerounais se chiffre à 18,82 millions de barils sur les neuf premiers mois de l’année en cours, du fait du «déclin naturel des champs», pour des prévisions de clôture sont de 25,50 millions de barils, soit une baisse de 8,04% par rapport aux réalisations de l’année 2017, a appris APA au terme d’une session de la Société nationale des hydrocarbures (SNH) tenue mardi dans la capitale du pays, Yaoundé.

Pendant la période étudiée, les quantités de pétrole brut vendues pour le compte de l’État s’élèvent à 9,716 millions de barils, en baisse de 21,21% alors que, dans le même temps, les activités d’exploration/production connaissaient une hausse de l’ordre de 65,62%.

La production nationale de gaz naturel, pour sa part, s’élève à 1,188 milliard de mètres cubes au 30 septembre 2018 pour des prévisions de clôture sont de 1,864 milliard de mètres cubes, soit une augmentation de 373,99% par rapport à 2017, liée à la mise en exploitation d’une usine flottante de liquéfaction de gaz naturel installée au large de Kribi (Sud).

 Les ventes de pétrole et de gaz effectuées par la SNH ont permis de transférer au Trésor public et après déduction des charges de production, la somme de 283,71 milliards FCFA pour les 9 premiers mois de l’année, en hausse de 20,31% par rapport à la même période en 2017.

 A ces recettes directes, il convient d’ajouter un dividende de 6 milliards FCFA versé à l’État, 7,4 milliards FCFA d’impôts et taxes divers ainsi que les 24 milliards FCFA générés par les droits de transit du pétrole tchadien à travers l’oléoduc reliant les champs de Komé au port de Kribi.

Source: cameroononline.org