Ballon d’Or: L’ex international sénégalais Habib Beye fustige l’injustice contre les stars africaines Eto’o, Drogba, Salah, Sadio…

0
54

Le coup de gueule d’Habib Beye

Le Ballon d’Or est revenu à Luka Modric. Le Croate a devancé au classement Ronaldo et Griezmann. Forcément comme tous les ans, le classement final fait débat. Habib Beye, consultant pour Canal Plus, a poussé un coup de gueule. L’ancien international sénégalais affirme que les joueurs africains manquent de reconnaissance à l’échelle du football mondial alors qu’ils réalisent peu ou prou les mêmes performances.

Habib Beye

« Je ne suis jamais dans la victimisation. Lorsque je regarde ce classement, on se rend compte que ce qui se passe de la 5e à la 30e place n’a pas réellement d’intérêt et de valeur. Sadio Mané, qui a quand même été assez éblouissant avec Liverpool l’année dernière, je l’aurais mis devant un joueur comme Sergio Agüero et Kevin De Bruyne. Il a mis 10 buts en Ligue des Champions (9 en réalité, ndlr), il a marqué en finale, il a été extraordinaire. Ça a été le 2e meilleur joueur de Liverpool derrière Mohamed Salah. Quand je vois Salah par exemple et que je le compare à Lionel Messi. Intrinsèquement, c’est le meilleur joueur du monde mais Salah a marqué 32 buts l’an dernier en Premier League, il finit meilleur buteur, il met 10 buts en Ligue des Champions. Il a été exceptionnel et il est à la 6e place. Si demain, ils s’appelaient Salahinho ou Manéinho… Il y a souvent eu un manque de reconnaissance. Rappelez-vous de Samuel Eto’o [2006, 2009, 2010] et Didier Drogba [2014]. Puisqu’ils ne brillent pas avec leur sélection, peut-être qu’ils manquent d’aura au niveau international. (…) Je pense que ce classement du Ballon d’Or ne veut plus rien dire. »

Avec Footmercato.net

Commentaires Facebook

Commentaires

Source: connectionivoirienne