Bamako N’torokorobougou : Adiarra Kanabaye, la servante ébouillantée par sa patronne

0
26

La tortue et la séquestration des petites filles communément appelées Bonnes sont monnaie courante à Bamako. Pire, certaines patronnes ont même le droit de vie ou de mort sur leurs servantes.

Le cas de la petite fille Adiarra Kanabaye est révoltant car son état est critique au niveau de l’hôpital Gabriel Touré. Le mardi  le 04 décembre dernier, cette servante âgée de 15 ans à été arrosée d’eau bouillante par les mains de sa patronne, Kadi Niagandou. L’image est insoutenable, car la fille est brûlée à moitié. Sous des soins intensifs au niveau de l’hôpital Gabriel Touré, la petite Adiarra est dans l’agonie.

La patronne est arrêtée à Torokorobougou, quartier situé en commune V du district de Bamako avant d’être relâchée à la suite d’un coup de file d’un haut cadre de la police. Les parents de la victime, stupéfaits, crient à l’injustice car la patronne menace toujours malgré son crime odieux.

Les autorités et autres associations/organisations de défenses des droits humains notamment de la petite fille sont interpellées pour prendre les mesures idoines afin que de tels actes ne se reproduisent plus.

Dily Kane

La rédaction 

Source: bamada.net