Côte-d’Ivoire: Kandia Camara accuse Guikahué de diviser le PDCI-RDA et appelle à sa démission

0
36

Edwige FIENDE

La secrétaire générale du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), Kandia Camara a appelé vendredi le secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir) Maurice Kacou Guikahué à démissionner de son poste, l’accusant de “diviser” sa formation, à une cérémonie.

“Quand tu es secrétaire exécutif d’un parti, ta mission, c’est de rassembler, mais si ton rôle chaque semaine, c’est de chasser les gens, diviser ton parti, si j’étais à ta place Guikahué, je démissionnais de mon poste de secrétaire générale”, a affirmé Mme Camara, lors d’une cérémonie des femmes PDCI pro-RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

Elle a reproché au secrétaire exécutif du PDCI d’avoir “voulu (la) contredire” dans une interview.

Fin novembre, dans une interview accordée au journal “Le nouveau Réveil”, un quotidien proche du PDCI, Henri Konan Bédié avait qualifié de “fait banal” un déjeuner entre son épouse Henriette Bédié et l’actuelle première dame Dominique Ouattara à Paris.

En réaction, Kandia Camara avait “regretté que le président Bédié ait tenu ces propos qui dévalorisent la femme”, estimant que cette rencontre n’était pas “un fait banal”, dans une interview au journal “Le Patriote”, un quotidien proche du pouvoir.

M. Guikahué a à son tour invité Mme Camara à se “référer à son dictionnaire pour savoir le sens du mot banal”, car “elle ne peut se permettre de faire la morale au président Henri Konan Bédié quand il parle de son épouse”.

“Je vous invite à lire les deux interviews et dites moi (s’il) m’a contredit une seule fois”, a soutenu la secrétaire générale du Rassemblement des républicains (RDR), invitant M. Guikahué à se taire s’il “n’a rien à dire”.

Les relations entre le PDCI et le RDR sont tendues depuis le retrait du PDCI du RHDP.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

Source: connectionivoirienne