Côte-d’Ivoire: Soro serein face aux menaces de Bictogo “Petit à petit l’oiseau fait son nid”

0
35

Serge Alain KOFFI

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, a écrit vendredi sur sa page Facebook “petit à petit l’oiseau fait son nid”, au lendemain des propos de l’ex-ministre Adama Bictogo, l’appelant à démissionner de son poste de chef du parlement s’il n’adhère pas au projet du futur parti unifié RHDP, voulu par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

La petite phrase de Guillaume Soro est illustrée par une image le montrant, en train de tisser à la main une fleur sur une toile de couleur blanche.

Habillé en costume sur lequel est visible son insigne de député. Derrière lui, on aperçoit trois hommes vêtus eux-aussi en costume. Ce qui laisse supposer qu’il s’agissait d’une cérémonie officielle.

Jeudi, au cours d’une conférence, M. Bictogo, président du Comité d’organisation du prochain congrès qui doit finaliser la création du RHDP, a appelé M. Soro à “rendre le tablier” s’il n’adhère pas à cette nouvelle formation politique devant naître de la fusion des partis politique de la majorité présidentielle.

Vice président du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), M. Soro a déjà exprimé des réserves sur la création de ce parti unifié, au cœur du divorce entre le RDR et son ex-principal allié le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié.

Se distinguant de la position du reste de la direction du RDR, il avait appelé en avril son parti à user de “dialogue” et à laisser “le temps aplanir” les dissensions qui entravent la création du RHDP.

“Il convient de laisser la place au dialogue. Le dialogue, rien que le dialogue. Le dialogue, pour ma part, dans cette circonstance doit demeurer le maître-mot. Le parti unifié, je l’espère, aura à se construire inclusivement. Laissons donc le temps aplanir les différends”, avait-il déclaré, à la cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire de l’année 2018.

Il s’est affiché à plusieurs reprises ces derniers mois aux côtés d’Henri Konan Bédié qu’il devrait rencontrer en début de semaine prochaine à Daoukro.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

Source: connectionivoirienne