Mabrouk Korchid à l’IVD : « arrêtez vos mensonges ! »

0
64

Les accrochages entre l’ancien ministre des Domaines de l’État, Mabrouk Korchid, et l’Instance Vérité Dignité (IVD) ont pris de nouvelles ampleurs. Dans un statut publié sur son compte Facebook, Mabrouk Korchid a réagi, non sans ironie, à l’annonce de Ben Sedrine sur la fin de la mission de son instance.
L’ancien ministre a affirmé dès le départ qu’il allait se contenter de ne soulever que deux points.
Le premier : « l’IVD a permis à l’Etat de récupérer 750 MD et aurait pu faire plus si lui (le ministre) avait laissé les hommes d’affaires corrompus qui faisaient la queue devant la porte de l’IVD attendant de rendre l’argent au trésor public, sauf que par entêtement j’ai refusé de faire bénéficier l’Etat de ce bien dont il a plus que besoin ».
Là je ne dirai qu’une chose, qu’ils arrêtent de mentir aux tunisiens et arrêtez votre dénigrement,  car ce n’est ni l’IVD qui a pas permis à l’État de renflouer le trésor public, ni moi  qui ai empêché les hommes d’affaires de restituer l’argent à l’Etat dans le cadre de la réconciliation ni que les hommes d’affaires faisaient la queue devant la porte de l’instance regrettant leurs méfaits et cherchant une nouvelle virginité. La somme décidée par l’Instance dans le cadre de l’arbitrage et de la réconciliation reste une somme est fictive dans l’attente de l’exécution effective et l’IVD les a fait bénéficier  du paiement par facilité et a retiré de cette somme les montants confisqués récupérés par l’Etat« , a-t-il écrit, ajoutant que l’opération va durer de longues années.
Il a, par la suite, rappelé le rôle incarné par la commission de l’arbitrage et de la réconciliation qu’il présidait dans la réussite du processus de la Justice transitionnelle. « Les dossiers soumis à la commission étaient irréguliers. Pourtant, ils n’ont pas été rejetés. […] Je n’ai empêché aucun homme d’affaires de se réconcilier avec l’État. Toutes les personnes appartenant au clan de l’ancien président de la République, Zine Abidine Ben Ali, ont présenté des dossiers incomplets. De ce fait, la commission de l’arbitrage et de la réconciliation a décidé de transférer ces dossiers à la Justice« , a-t-il encore dit.

Source: realites