Etats généraux de la jeunesse – Gon Coulibaly (Premier ministre): «En dépit des progrès il reste beaucoup à faire pour les jeunes »

0
27

Les états généraux de la jeunesse ont été officiellement ouverts mercredi à la salle François Louga du Palais de la culture par le Premier ministre Amadou Gon. Le rendez-vous n’a pas été boudé par les organisations de jeunesse qui ont pu s’exprimer à la tribune de ce grand rassemblement pour exposer quelques préoccupations.

La cérémonie d’ouverture a été émaillée de plusieurs discours et pas moins de dix membres du gouvernement y ont pris part. Ces états généraux sont une initiative du ministre Touré Mamadou pour faire le point de la situation sociale des jeunes ivoiriens dans leurs différentes composantes, jeunesse rurale, estudiantine, urbaine, structures organisées… Ils devraient aboutir à des résolutions en matière de création d’emplois, de formation, d’éducation, d’insertion. La situation de la jeune fille devrait aussi faire l’objet d’un traitement spécial comme l’a recommandé le Premier ministre dans son discours.

Le premier ministre, après avoir écouté l’ensemble des intervenants a dit attendre les résolutions sur sa table pour que le gouvernement s’en serve pour une réorientation de la politique de la jeunesse. Le chef du gouvernement dressant le tableau de l’action du gouvernement en faveur des jeunes est arrivé à la conclusion que les défis pour combler les besoins des jeunes restent nombreux. « En dépit des progrès réalisés, il reste beaucoup à faire. Ces états généraux arrivent au moment opportun », a-t-il indiqué.

Amadou Gon qui a ensuite revêtu ses habits d’harangueur de foules, a profité de l’occasion pour sensibiliser les jeunes sur les défis du moment, mettant particulièrement le point sur la discipline et l’esprit civique. ‘’Revendiquer et être syndiqué est une bonne chose. Revendiquer en posant les problèmes est une bonne chose. Casser est une mauvaise chose. Je vous demande d’être des ambassadeurs dans vos lycées et collèges et dites à vos camarades que le gouvernement est à votre écoute. Tout ce que le gouvernement entreprend a pour finalité votre épanouissement. Il est de notre responsabilité de créer ici les conditions de votre épanouissement. (…) Il n’est pas possible de réussir dans la vie sans travailler. Ceux qui vous disent le contraire ne vous donnent pas de bons conseils », a-t-il déclaré.

Plusieurs panels sont au programme de ces états généraux au cours desquels, des experts et des modèles de réussite partageront leur expérience avec les participants. Les chefs d’entreprise à travers leur organisation la Cgeci, prennent une part active à ces assises sur le thème : « présentation des initiatives du secteur privé et des partenaires techniques et financiers en faveur des jeunes ».

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Commentaires Facebook

Commentaires

Source: connectionivoirienne