Soutien aux actions d’IBK : “Défendons le Mali” sur les fonts baptismaux

0
30

Ce collectif aura l’avantage de fédérer autour du président de la République un véritable noyau avec une nouvelle approche communicationnelle qui tire leçon des insuffisances du passé.  Cet accompagnement se traduira par des réflexions sur les grandes questions de la nation aux plans institutionnel, socio-économique, politique et sécuritaire et sera concrétisé par l’organisation de plusieurs activités.

Le collectif “Défendons le Mali” a été officiellement lancé ce samedi à la Pyramide du souvenir sous l’égide de sa présidente, Mme Sidibé Fatoumata Sacko dite Djina, et les représentants des associations membres.

La présidente du collectif a déclaré que depuis la prise de fonction du président de la République, le gouvernement est confronté à d’énormes défis et le front social avec les grèves des plus grandes corporations de  notre pays. Selon elle, les réformes qui se profilent à l’horizon 2019 (réaménagement du territoire et révision constitutionnelle…) constituent des changements majeurs pour notre pays.

Face à ces défis, elle a laissé entendre que “Défendons le Mali, anw ta yé Maliko yé” a décidé, tout en soutenant toutes les actions du président de la République, de susciter l’échange entre tous les acteurs de tous bords et de toutes les échelles. “Car nous avons la conviction que les ressorts de dialogue dans notre pays sont inépuisables. Nous sommes un pays de dialogue. Elevons-nous à la hauteur de cet héritage qui, hier, a permis de colmater les brèches les plus béantes et d’aplanir les antagonismes les plus radicaux”.

Selon la présidente, ces échanges directs permettront aussi d’expliquer au peuple dans les moindres détails la nécessité des réformes et les avantages et inconvénients y liés. “Ainsi le peuple sera édifié sur le projet de réaménagement du territoire qui n’est point un diktat imposé par quelque partenaire que ce soit. L’Etat étant une continuité, ce projet, initié depuis 2002, reprend le processus là où le président ATT l’a laissé. Il faudrait que la bonne foi soit de mise pour éviter des raccourcis, des sous-entendus qui ne sont pas la réalité”.

“Défendons le Mali” vise à mettre en synergie les compétences des uns et des autres dans une perspective de développement autour des actions du président IBK ; faire comprendre au peuple malien que le président de la République et les membres du gouvernement sont durs à la tâche et que c’est en travaillant qu’on peut améliorer les conditions de vie et se faire une meilleure place dans la société.

Le collectif entend également sensibiliser les citoyens que l’ambition présidentielle c’est de relever les défis au plan sécuritaire, alimentaire et nutritionnel, accès des populations et particulièrement des couches les plus vulnérables aux services sociaux de base (école, santé, eau potable, etc.).

“Défendons le Mali” s’engage aussi à booster la communication des activités présidentielles et celles de son gouvernement et faire comprendre aux Maliens que ce nouveau quinquennat ouvre de nouvelles perspectives aux Maliennes et Maliens de tout bord.

Y. Doumbia

Source: L’Indicateur du Renouveau

Source: bamada.net