Sur les 20 dernières années, la Côte d’Ivoire a été le 1er pays bénéficiaire des investissements de private equity dans la zone OHADA

0
32

Sur 20 ans, la Côte d’Ivoire a été le premier pays bénéficiaire des investissements de private equity dans la zone OHADA

(Agence Ecofin) – Sur une période de 20 années s’achevant en fin 2017, la Côte d’Ivoire a été le premier pays bénéficiaire des investissements de private Equity dans la zone couverte par l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), apprend-on d’un rapport d’évaluation publié par la Société Financière Internationale (SFI) et relatif aux impacts des réformes menées dans le cadre OHADA.

Sur les 144 investissements de private equity qui se sont effectuées dans la région durant la période, 44 l’ont été au sein de la première économie de la zone UEMOA.

« La forte activité de capital-investissement en Côte d’Ivoire répond à des facteurs économiques plus généraux que les réformes de l’OHADA. Il n’y a pas de changement perceptible dans la tendance du nombre d’opérations de capital-investissement après 2014. Toutefois, l’Acte Uniforme sur le Droit des Sociétés Commerciales et le Groupement d’intérêt économique (GIE) est cité comme ayant soutenu le boom des actions avec des améliorations très importantes », peut-on lire dans le rapport de la SFI.

Le Sénégal avec 20 investissements de private equity reçus vient en deuxième position.

La première économie de la CEMAC qu’est le Cameroun est troisième avec 14 investissements.

Les principaux fonds actifs dans la région sont des entités connus comme Investisseurs & Partenaires, Emerging Capital Partners, AfricInvest, Amethis Finance, Cauris Invest, Phoenix Capital Partners ou encore Adenia Partners.

Chamberline Moko

Commentaires Facebook

Commentaires

Source: connectionivoirienne