Le gouvernement se désolidarise des propos “antisémites” du ministre Jean de Dieu Momo

0
48

Related Articles

africanews | Dans un communiqué publié lundi 4 février 2019, le porte-parole du gouvernement « déplore vivement les propos inappropriés » du ministre Jean de Dieu Momo et « s’en dissocie totalement ».

Jean de Dieu Momo

La réaction des autorités camerounaises était attendue après la polémique suite à un communiqué de l’ambassade d’Israël à Yaoundé pour dénoncer des propos “antisémites” de Jean de Dieu Momo, le ministre camerounais délégué, auprès du ministre de la Justice garde des Sceaux, dimanche sur les antennes de la télévision nationale.

Le gouvernement de la République du Cameroun tient à souligner que le ministre Jean de Dieu Momo par ailleurs président du PADDEC (Patriotes Démocrates pour le Développement du Cameroun) « s’exprimait à titre personnel ». « Au demeurant, l’Ambassadeur de l’Israël a été reçu lundi par le Ministre des Relations Extérieures, lequel lui a exprimé les sincères regrets du Gouvernement camerounais », a fait savoir René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication.

Invité à l’émission Actualités Hebdo diffusée sur la CRTV dimanche 3 février dernier, l’ancien opposant passé à la majorité à la faveur de la présidentielle d’octobre 2018 a évoqué un épisode renvoyant à l’Allemagne nazie pour illustrer la situation politique actuelle du Cameroun. Un rappel historique qui a fait sortir de son silence les responsables diplomatiques de l’Etat hébreux au Cameroun.

Source: cameroononline.org