Côte d’Ivoire: Soro annoncé au sein d’un nouveau groupe parlementaire à l’Assemblée nationale

0
76

Serge Alain KOFFI

Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), mouvement politique dont Guillaume Soro est le président d’honneur, a annoncé l’adhésion de l’ancien chef du parlement, élu sous la bannière du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), à son nouveau groupe parlementaire qui devrait être présenté officiellement dans les jours à venir.

« Le président GKS (ndlr : Guillaume Kigbafori Soro) a signé hier au Grp. Parlementaire RASSEMBLEMENT suite à sa démission du perchoir », a écrit le président exécutif du RACI, le député Kanigui Soro, sur sa page Facebook.

Cette annonce de Kanigui Soro, lui aussi issu du RDR, intervient deux jours après la démission de Guillaume Soro de la présidence de l’Assemblée nationale. Le concerné lui-même n’a pas encore publiquement confirmé l’information.

Joint par téléphone par ALERTE INFO, Kanigui Soro a également confirmé la désignation de la députée Célestine Trazéré, qui a récemment démissionné de son poste de secrétaire générale adjointe chargée de la société civile au RDR, comme présidente de ce nouveau groupe parlementaire qui devrait être constitué essentiellement de parlementaires proches de Guillaume Soro.

Toutefois, il s’est refusé de communiquer le nombre exact de députés déjà membres de ce nouveau groupe parlementaire, promettant de le faire à une prochaine conférence de presse.

Six groupes parlementaires siègent actuellement au sein de l’Assemblée nationale. Un hémicycle largement dominé par le RDR avec 129 députés, suivi du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) 89 élus.

Même si le RDR et le PDCI étaient alliés sous la bannière du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), lors des législatives, les deux formations politiques ont fait bande à part dans l’hémicycle.

Mi-janvier, des députés s’étaient réunis à Bassam (commune balnéaire située à 43 Km à l’est d’Abidjan) pour créer un groupe parlementaire unique du RHDP, le nouveau parti présidentiel, composé essentiellement de parlementaires issus de l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI) et du RDR. Ainsi que des élus indépendants ou transfuges du PDCI qui ont décidé de rallier le RHDP.

Le 18 novembre 2018, le RACI avait, lors d’un conclave à Abidjan, appelé officiellement Guillaume Soro à se présenter à la présidentielle de 2020.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source: connectionivoirienne