Côte-d’Ivoire: Aly Touré « un artisan de la paix » dans le pays

0
122

Presse opinion

Face à la presse le samedi 9 février 2019 a l’hôtel Crown plazza ( 58 boulevard Victor Hugo 92 Neuilly sur sein. a 14h00, l’ambassadeur Aly Touré, a demandé aux Ivoiriens de taire leurs différences et leurs différends pour avoir en ligne de mire un seul objectif: la Côte d’Ivoire.

Dans son discours d’ouverture il a rappelé qu’il n’y avait « ni pro Gbagbo, ni pro Blé Goudé ni pro ADO, il y a des Pro Côte d’Ivoire ». Des Ivoiriens qui ont souffert de part et d’autre depuis 2002 et qui ne veulent plus souffrir. Convergence 2020 donne ainsi l’opportunité à tous les frustrés de tous les camps de s’asseoir ensemble et d’extirper le mal pour le bonheur de la nation orange blanc vert.
Pour l’ambassadeur Aly touré ,Les paroles de paix sont comme des graines. Elles ne produisent pas de fruit en un jour, mais elles germent lentement, sans faire de bruit, et changent les cœurs, les pensées et les comportements. (Robert Oppenheimer a créé la première bombe atomique. Une commission parlementaire lui a demandé un jour s’il existait un moyen de s’en protéger. Calmement, il a répondu : « Oui, la paix ! »

Si la paix est capable de désamorcer une bombe nucléaire, pensez à tout ce qu’elle peut faire dans les vies de ceux que vous rencontrez

Si nous réfléchissons sur la notion du bonheur en relation avec les autres, nous sommes bien forcés d’admettre, que ce n’est pas un bonheur répandu et médiatisé, que celui de la douceur, de la paix, de la miséricorde… Ces béatitudes supposent : de la maîtrise de soi; des capacités de générosité qui deviennent source de joie profonde, de cette joie dont parle Jésus et Mahomet dans les Béatitudes.

Les pacificateurs comme l’ambassadeur Aly touré , bedié, allasane ouattara , etc…., ces personnes bien placées dans la société qui usent de leur prestige social pour réparer les injustices faites aux pauvres et aux faibles, qui veulent rétablir la paix en faveur de personnes victimes du désordre social ou de l’injustice, qui veulent ramener la paix et la concorde entre des personnes désunies, et posent des gestes en faveur de la paix suggérée par l’expression « FAISEURS DE PAIX » … Ils seraient des réconciliateurs, des raccommodeurs au sein de situations conflictuelles vécues par d’autres, des ambassadeurs de paix. Il y en a dans nos communautés, dans nos familles, dans la société… Mais l’expérience nous prouve qu’il y a des personnes par contre qui mêlent les cartes plus qu’elles n’aident…. Elles portent en elles la discorde… elles essaient de réconcilier et divisent plus.

Faire la paix, créer la paix, ne cesser de faire la paix, comme le suggère cette béatitude, qu’est-ce que cela veut dire ? Sinon surmonter la contradiction insurmontable que nous avons plus ou moins identifiée au début de notre réflexion. Sur quoi fonder le désir de communion qui rassemble les hommes ? Comment remédier aux violences qu’il fait naître ? Car il ne s’agit pas seulement des différences culturelle, physique (couleur de peau), ethnique ou sociale ; après tout, cela échappe à la responsabilité humaine ; c’est de l’ordre d’un déterminisme lié à la condition charnelle des hommes et qu’on peut plus ou moins dépasser par davantage d’instruction, d’intelligence, de communication, etc.

Pour l’ambassadeur Aly touré , L’obstacle majeur tient à l’incapacité pour l’être humain à sortir de soi au point d’aimer l’autre en s’oubliant soi-même. Car l’autre est ressenti comme dangereux pour moi s’il ne se soumet pas à ce que moi je veux et à ce que moi je suis. Nous ne sommes pas loin de la formule de Jean-Paul Sartre : «L’enfer, c’est les autres.»

En en vue d’aider le Président Alassane Ouattara et son gouvernement à réussir les vastes chantiers de la réconciliation et de la reconstruction, une plateforme dénommée Convergence 2020 a été mise sur pied. Cette structure se veut un reflet de la diversité de la Côte d’Ivoire, qui souhaite apporter sa contribution pour atteindre l’émergence en 2020.

La logique veuille que nous prenions les engagements pris par le candidat Alassane Ouattara au cours de la présidentielle de 2010 et les confronter aux réalités actuelles.

Trois engagements sont à retenir

Consolidation de la paix et de la sécurité
La reconciliation nationale
La reconstruction économique du Pays

Avant de faire le point sur ces chantiers, il est important de noter deux innovations importantes dans la gouvernance Ouattara

Programme National de développement-PND (2012-2018)
Programme de Travail Gouvernemental(PTG) qui est un outil de prévision et d’orientation pour conduire avec efficacité son action au cours de l’année
Il faut noter que le Président Ouattara organise des séminaires gouvernementaux en vue de faire le point sur les projets ou dresser un panorama des progrès accomplis.

Pour revenir aux trois engagements cités ci-dessus, l’état des lieux suivant peut être fait :

1-En ce qui concerne la paix et la sécurité, on peut noter l’avènement du Conseil National de Sécurité ainsi que du CCDO (Centre de coordination des décisions opérationnelles). Le travail abattu par ces deux structures a fait baisser l’indice d’insécurité pour le ramer au même niveau que Genève ou New York selon les Nations Unies.

S’agissant la réconciliation nationale et la cohésion sociale, on peut noter la multiplication des décisions visant à décrisper la vie politique (dégels des avoirs, retour organisé des exilés, libération de prisonniers).Il faut aussi souligner les efforts déployés par le PNCS (Programme national de cohésion sociale) ainsi que la CONARIV (Commission nationale pour la Réconciliation et l’indemnisation des victimes)

Par ailleurs, il faut indiquer le dialogue politique engagé depuis belle lurette entre le gouvernement et l’opposition en vue de parvenir à des élections apaisées

Enfin, le chantier de la relance économique et de la reconstruction du pays connait un essor formidable

La Cote d’ivoire a renoué avec une croissance forte (près de 10% en 2012, environ 9% en 2013 et pratiquement le même niveau en 2018

Le pays se dote d’infrastructures routières, autoroutières, énergétiques et hydrauliques nécessaires pour soutenir l’activité économique et améliorer le quotidien des citoyens

Sous Alassane Ouattara, l’Etat a revalorisé le Smic (de 30.000F CFA à 60.000) et les salaires des travailleurs de la fonction publique de façon générale, la couverture maladie universelle est en phase expérimentale ;

Voila le tableau reluisant d’un homme au service de son pays

Beaucoup a été accompli mais force est de reconnaître que beaucoup reste à faire.

On peut parler de réussite pour cette conférence de presse qui restera gravée dans les annales comme le début de commencement d’une réflexion commune que la diaspora a semé.

Vabe charles / presse opinion

Source: connectionivoirienne