Bafoulabé: les jeunes mobilisés pour faire aboutir leurs doléances

0
25

Les jeunes de Bafoulabé ont tenu dimanche au centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) une conférence d’information et d’échange avec leurs militants dont le sujet central a été l’ultimatum du 20 février, a constaté l’AMAP.

Les conférenciers, Karamakan Diallo, président communale des jeunes de Bafoulabé et son homologue de Mahina, Harouna Diop, ont  évoqué la grève du 5 décembre dernier qui avait conduit tous les jeunes à bloquer la circulation routière sur l’axe Kayes-Bafoulabé et fluviale avec l’arrêt du bac sur le fleuve.

A travers ce mouvement d’humeur, les jeunes  entendaient exiger des autorités compétentes des solutions relatives aux problèmes  de ponts sur les fleuves Bafing et le Bakoye, le butinage de la route Babaroto-Kita et avaient donné la date limite du 20 février pour avoir une suite à ces doléances, ont-ils rappelé.

Ils ont invité les jeunes à la vigilance et à la mobilisation totale pour la satisfaction de leurs revendications par le gouvernement.

Plusieurs responsables locaux, notamment, le premier adjoint au maire, Cheickna Sissoko, le président du Conseil local des jeunes, Yamadou Diallo, la présidente de la société civile, Salama Sakiliba, ses collègues de la CAFO communale et locale Djènebou Diarra et Moussoumakan Sakiliba ont assisté à la conférence.

MG/MS (AMAP)

Source: bamada.net