Immobilier Côte-d’Ivoire: Un chantier de 3000 logements de fonctionnaires trouve financements

0
18

Des agents des Finances et un opérateur signent pour un chantier de 3 mille maisons

40 mille logements dont 24 mille logements sociaux et 16 mille de standing pour loger à peu près 250 mille personnes sur 2.427 ha. Tel est en chiffres, le projet qui va naître sur trois sites dont Angré Extension, Bingerville et Adoukro à 25 km d’Abidjan sur la route de Jacqueville. Il a été présenté vendredi dernier, à la rotonde du ministère des Finances, aux fonctionnaires du ministère de l’Economie et des finances demandeurs de 3 mille logements à travers la Mutuelle des agents de la direction des affaires financières et du patrimoine (Mutadaf) que dirige Blondé Abel.

La cérémonie a été rehaussée par la signature d’une convention entre les parties. D’une part Opes Holding, l’entreprise de Siriki Sangaré et son partenaire la société autrichienne GHS spécialisée dans les solutions innovantes en matière de bâtiment. D’autre part entre Opes Holding et les futurs acquéreurs de la Mutadaf représentés par leur président Blondé Abel.

Au nom du ministre Adama Koné, le directeur des affaires financières et du patrimoine, Sidibé Siaka a donné la caution de la tutelle au projet, se disant convaincu par la qualité et la crédibilité de l’opérateur immobilier Opes Holding. Il a invité, au-delà des agents de la direction dont il a le contrôle, tous les agents et les mutuelles de ce département ministériel à souscrire massivement à cette opération immobilière. « L’implication personnelle du ministre est de nature à rassurer tous ceux qui pourraient encore hésiter », a-t-il exhorté. Pour lui, le déficit du logement en Côte d’Ivoire peut être résorbé par des initiatives sectorielles comme celle-ci.

En Côte d’Ivoire, le déficit, selon le Pdg Siriki Sangaré se situe entre 400 mille et 500 mille logements. C’est pourquoi, il s’est félicité de l’avènement de ce projet qui permettra de répondre à une demande de 3 mille logements (par tranches de 500 en revolving), au profit de la Mutadaf. Un projet qui selon lui, s’inscrit dans un vaste chantier de 40 mille logements en location-vente et en vente directe sur les sites sus-indiqués. Les premières maisons pourraient être livrées en avril 2020 selon les promoteurs. Pour ce qui est de la location-vente, il a été dit que le souscripteur paiera deux mois de caution et un mois d’avance ainsi que le prévoit la loi et le reste échelonné sur 15 ans.

Le site ‘’Ville nouvelle’’ d’Adoukro tel qu’il a été présenté comprendra outre les logements, une université, un hôpital international, un parc aquatique sur 30 ha avec un hôtel 4 étoiles. Dix ans seront nécessaires pour son achèvement total.

SD à Abidjan
sdebailly@yahoo.fr

Source: connectionivoirienne