ÉDUCATION : Publication du rapport mondial de suivi sur l’éducation

0
22

Le rapport publié le 29 août 2019 dans la Capitale du Méguétan dont le thème porte sur : « Migration, déplacement et éducation bâtir des ponts pas des murs » est un programme de l’Unesco et du gouvernement du Mali. Il vise à informer l’opinion nationale et internationale sur le défi lié à l’éducation nationale depuis 2012. Le rapport fait état de 920 écoles fermées en raison de la crise multidimensionnelle que connait le pays.

Plus d’une centaine de personnes dont les acteurs de l’école ont pris part à cette cérémonie placée sous la présidence du secrétaire général du département de l’Education nationale. Le document dont il est question met en exergue les souffrances du système éducatif malien depuis 2012.

La crise comme on le sait a fragilisé l’école malienne. C’est bien pour cette raison que les enseignants et les élèves ont soit abandonné les centres pour se retrouver soit dans des localités maliennes ou à l’extérieur. C’est grâce à ce partenariat Unesco-Mali, le déplacement des élèves et des enseignants victimes de violations de droit de l’Homme doit constituer un pont et non un mur. Un pont qui fonctionnera à travers la mise en place « des centres communautaires ». Des centres qui seront à la portée des déplacés, des migrants afin de les rapprocher de l’école.

L’année 2012 marque l’avènement de la crise sécuritaire au Mali où plus de 920 écoles maliennes sont abandonnées de manière officieuse. Et pour cause : aucune décision officielle de l’Etat ne certifie cette fermeture à en croire le DNEF. Des écoles, selon lui, sont fermées à cause des différentes crises que le pays a connues.

Toujours selon les représentants de l’Etat depuis le début de la crise, l’Etat et le département n’ont ménagé aucun effort pour le salut de l’école Malienne. Une journée pleine d’enseignement pour le monde de l’éducation.

Amory Kéita correspondance

Source : Notre Printemps

Source: bamada.net