Commission électorale: Le successeur de Youssouf Bakayoko promet tout faire pour « mériter la confiance de la nation »

0
22

Edwige FIENDE

En Côte d’Ivoire, le nouveau président de la Commission électorale indépendante (CEI) Ibrahime Coulibaly-Kuibiert a promis mercredi de faire « en sorte de mériter la confiance de la nation », à la passation de charges avec son prédécesseur Youssouf Bakayoko.

« Nous ferons en sorte à mériter la confiance de la nation », a affirmé M. Coulibaly-Kuibiert, après avoir demandé à la commission centrale d’ovationner M. Bakayoko.

« Vous avez bien travaillé, à tout moment on ira s’abreuver à votre source » car « gérer la CEI ce n’est pas chose facile », a dit le nouveau président à Youssouf Bakayoko.

La nouvelle CEI fera « plus parce que c’est votre souhait » et « il faut qu’on aille de l’avant », a-t-il ajouté.

Dans son discours, M. Youssouf Bakayoko a demandé à la CEI « amplifier les actions de sensibilisation de la classe politique et des populations à la conscience citoyenne », déplorant le non-respect des règles du jeu démocratique par une certaine frange de chapelle politique ».

Ibrahime Coulibaly-Kuibiert, 53 ans, magistrat hors hiérarchie, a été lundi nouveau président de la CEI pour un mandat de six ans non-renouvelables, en remplacement de Youssouf Bakayoko.

Après son élection, M.Coulibaly-Kuibiert a demandé aux électeurs « de faire confiance » à la CEI et « à ne préjuger de rien » et souhaité qu’il « n’y ait plus de crise après les élections » en Côte d’Ivoire.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Source: connectionivoirienne