Macina : Pour une gestion apaisée et durable des ressources naturelles

0
27

Un atelier d’élaboration et de validation des conventions sur la gestion des ressources naturelles s’est tenu à Macina, mercredi, visant à contribuer à l’amélioration de la performance des collectivités territoriales en matière de gestion des ressources naturelles, a constaté l’AMAP.

Initié par la Coalition des Alternatives Africaines Dette et Développement (CAD-Mali) en partenariat avec l’ONG Suédoise Diakonia, l’atelier a regroupé 45 participants dont des chefs de village, chefs de services techniques et représentants d’organisations socioprofessionnelles.

Cette concertation sur la gestion des ressources naturelles a permis aux participants de promouvoir des actions communes pour la prévention et la gestion locale et communautaire des conflits liées aux ressources naturelles. Un accent particulier a été mis sur les répercussions des changements climatiques qui se font sentir avec acuité sur les relations entre agriculteurs et éleveurs. La gestion de ces ressources reste, dès lors, un véritable défi à relever à tous les niveaux.

A la fin de l’atelier, les décideurs et les acteurs à la base des communes de Macina et de Kolongo se sont engagés à mettre en œuvre le contenu des conventions retenues pour une gestion apaisée et durable des ressources naturelles.

Le préfet Karimou Coulibaly à invité les participants à « véhiculer le bon message pour la consolidation et la capitalisation des acquis dans un environnement prospère pour le bonheur des populations ».

AK/AC/MD

(AMAP)

Source: bamada.net