Supérieur en Côte-d’Ivoire: En colère, les collaborateurs directs de Mabri annoncent une grève

0
17

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique est à nouveau dans la tourmente. En tout cas, les agents de l’administration centrale ne sont pas contents de leur Ministre de tutelle Mabri Toikeusse. Ils ont tenu à l’exprimer ce samedi 05 octobre 2019, au cours d’une Assemblée Générale Extraordinaire, à l’espace ‘’Agneby’’ de Yopougon. Même la forte pluie qui s’est abattue sur le District d’Abidjan n’a pas freiné la détermination des membres du Syndicat des agents de l’administration centrale venus en grand nombre. Ils se sont dits déçus par l’attitude de leur Ministre qui jusque-là, les tourne en bourrique, relativement à la signature de l’arrêté portant instauration des primes trimestrielles. Exaspérés par les fausses promesses à répétition de l’autorité de tutelle, les agents ont décidé de paralyser toutes les Directions de l’administration centrale du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique pendant 72 heures, à savoir du mardi 15 au jeudi 17 octobre 2019. Selon le Secrétaire Général du SYAAC-MESRS Zoulou Modeste, si à l’issue des trois jours de grève, la signature de l’arrêté n’est pas effective, un débrayage d’une semaine renouvelable sera lancé, jusqu’à satisfaction de leur revendication, comme expliquent clairement les résolutions de l’Assemblée Générale Extraordinaire.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il existe une crise de confiance au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Le Ministre Mabri saura-t-il faire face à la colère généralisée des agents qui s’indignent de leurs conditions précaires de vie et de travail alors que leur Ministère génère de colossales ressources financières ? Les jours qui viennent s’annoncent chauds dans ce département ministériel qui connaît régulièrement des perturbations.

KL, correspondance particulière

Source: connectionivoirienne