Moussa Ag Acharatoumane sur le débat « politik » d’Africable télévision : « Tout le monde doit se mobiliser car notre pays est en guerre »

0
22

Comme il l’avait fait le dimanche 8 septembre dernier, alors qu’il partageait le même plateau que Choguel K. Maiga, ancien ministre et président du parti MPR, Fahd Ag Almahmoud, Secrétaire général du GATIA et président de la Plateforme ainsi que Mossa AG Attaher, porte-parole de la CMA, le leader du MSA, Moussa Ag Acharatoumane a encore brillé sur lors du débat « politik » d’Africable Télévision, le dimanche 6 octobre dernier.

Toujours sous la modération du journaliste Robert Dissa, la prestation de Moussa Ag Acharatoumane lors de ce débat a été très appréciée. C’est ainsi qu’il a insisté sur la nécessité d’une prise de conscience et d’une grande mobilisation du peuple malien pour sortir le pays de la crise qu’il traverse. Il a déploré le fait qu’à Bamako l’impression qui se dégage c’est que tout va bien. Alors qu’à l’intérieur des morts sont enregistrés aussi bien du côté des civils que des militaires. Même les forces étrangères ne sont pas épargnées par cette situation.

A l’en croire « quand l’existence d’un pays est remise en cause, les Maliens doivent en prendre conscience et que chacun l’intègre dans son quotidien ». Pour lui, les forces étrangères n’ont pas vocation à rester éternellement au Mali, bien qu’elles soient là aussi pour leurs propres intérêts qui ne convergent pas forcément avec ceux du peuple malien. Mais que c’est à ce dernier de montrer la voie à suivre en jouant les premiers rôles dans cette situation, car  ces partenaires n’empêchent rien du tout et sont prêts à nous aider, mais c’est à nous d’agir en première ligne “.

A ses yeux, la responsabilité de l’état actuel du Mali, est partagé. Avant de s’interroger sur ce que chacun fait pour sortir de la crise au lieu des causeries dans les « grins ». D’après Moussa Ag Acharatoumane, il est temps d’agir pour sortir de la crise que le Mali traverse.

S’agissant du dialogue national inclusif en cours, le leader du MSA a appelé de tous ses vœux que ce processus soit couronné de succès pour tous les Maliens. Là aussi, il a souligné que la responsabilité ne doit pas être endossée que par les hommes politiques ou la société civile, mais aussi et surtout par tout le peuple malien. Il a pour ce faire mis l’accent sur la nécessité de se mettre ensemble et se donner la main pour mieux faire face à cette situation. Selon Moussa Ag Acharatoumane, dans ce processus, il est plus que nécessaire que l’armée malienne soit remise à niveau afin qu’elle soit plus républicaine et mieux représentative des diversités et sensibilités du pays. a l’en croire, c’est le prix à payer pour mieux s’occuper des autres défis. Par ailleurs, il a de même insisté que le Mali a aujourd’hui besoin plus que jamais de tous ses amis et particulièrement de ses voisins (Barkhane, MINUSMA, l’Algérie…). Appelant ainsi à ménager ceux qui sont au chevet de notre pays.

En tout cas, ses propos ont été très salués et très appréciés par l’opinion publique, d’où les multiples partages de la vidéo de l’émission sur les réseaux sociaux. D’aucuns voient en lui un républicain convaincu et qui n’a pas peur de mettre le doigt sur la plaie.

Kibaru

Source: bamada.net