CENTIF: Deux nouveaux membres prêtent serment

0
30

Deux nouveaux membres de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) ont prêté serment, hier à la Cour d’appel de Bamako. Il s’agit de Modibo Sacko, magistrat, et Mme Coulibaly Fatoumata Hacko, économiste. C’était en présence du président de la Centif, Marimpa Samoura.

Nommé membre de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) par le décret n°2020-0248/PT-RM du 3 décembre 2020, Modibo Sacko est un magistrat.  Avant sa nomination comme membre de la Centif, il occupait le poste de conseiller technique en charge des questions de lutte contre le blanchiment de capitaux, de financement du terrorisme et de prolifération des armes de destruction massives et autres formes de criminalité transnationale et internationale et des droits humains au  ministère de la Justice, de juillet 2017 à nos jours.

Il a occupé plusieurs autres fonctions à savoir :  point focal du pôle judiciaire spécialisé de lutte contre le terrorisme et de la criminalité transnationale organisée sur les questions de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme, point focal de la Centif, point focal Groupe intergouvernemental d’action pour la lutte contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest au ministère de la Justice, point focal de l’évaluation nationale des risques du Mali pour le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme au ministère de la Justice, point focal du Comité de sanction des Nations unies sur le Mali, membre du groupe d’experts national pour le Comité de sanction des Nations unies sur le Mali, point focal du Comité de suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du Processus d’Alger…

Mme Coulibaly Fatoumata Hacko, nommée par le décret n°2020-0213/PT-RM du 26 novembre 2020, est économiste.

Cadre de la Bcéao depuis 2000, Mme Coulibaly Fatoumata Hacko a occupé plusieurs postes, notamment d’agent d’encadrement à la direction nationale de la Bcéao pour le Mali, puis chef de service  de la microfinance et de l’inclusion financière, chargée  de la coordination des activités  du service  dont les principales attributions  sont la surveillance des systèmes financiers décentralisés et la participation aux activités de la promotion de l’inclusion financière. De septembre 2007 à avril 2012, elle a occupé le poste de chef de service de la comptabilité, du contrôle de gestion et du budget.

La Centif a pour mission de recevoir, d’analyser et de traiter les renseignements propres à établir l’origine des transactions ou la nature des opérations faisant l’objet de déclarations de soupçon auxquelles sont astreintes les personnes physiques et morales assujetties. La Cellule reçoit également toutes autres informations utiles nécessaires à l’accomplissement de sa mission, notamment celles communiquées par les autorités de contrôle ainsi que les officiers de police judiciaire.

Elle peut demander la communication, par les assujettis ainsi que toute personne physique ou morale, d’informations détenues par eux et susceptibles de permettre d’enrichir les déclarations de soupçon.

La Cellule effectue ou fait réaliser des études périodiques sur l’évolution des techniques utilisées à des fins de blanchiment de capitaux au niveau du territoire national. Elle émet des avis sur la mise en œuvre de la politique en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux. A ce titre, elle propose toutes réformes nécessaires au renforcement de l’efficacité de la lutte contre le blanchiment de capitaux.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Source: bamada