Côte-d’Ivoire: Tensions entre Bédié et Gbagbo sur l’unité du Fpi, statut d’Affi, Ouattara attend l’appel de Bruxelles

0
49

Les Gors et les pro Gbagbo estiment de plus en plus que la question de l’unité du Fpi est à nouveau un préalable.

Pascal Affi N’Guessan n’étant plus candidat, ils souhaitent que le président Bédié ne continue plus d’entretenir l’idée de deux Fpi, pour laisser Affi N’Guessan prospérer dans le jeu de la division du parti alors que sa position de Président du Fpi était une stratégie du régime Ouattara , visant à diviser et à affaiblir le parti.

Les Gors ont donc fait savoir que le moment est venu de régler la question de façon définitive.

Pour eux , il y’a un seul Fpi , et il est présidé par le Président Laurent Gbagbo.

Le président Bédié doit donc , selon eux, contribuer à régler la question, pour que tout le Fpi et l’ensemble de l’opposition avancent unis pour demander la libération du dirigeant de premier plan, Affi N’Guessan et de tous les autres dirigeants des partis politiques poursuivis.

Bien que surpris et mécontent de l’attitude récente de Affi N’Guessan, le pouvoir ne semble pas vouloir le fragiliser davantage en renforçant Laurent Gbagbo, pour en faire le seul patron du Fpi si celui-ci ne donne aucun gage.

Une stratégie attentiste dont pourrait encore profiter Affi N’Guessan sauf s’il est fatigué de de battre contre les Gors , et accepte de se soumettre définitivement à l’autorité de Laurent Gbagbo, au sein du Fpi.

Au cours d’une rencontre séparément avec Assoa Adou d’une part , et la vice-présidente du Fpi Affi, la semaine passée, le Président Bédié a reçu sur la question un message précis du Président Laurent Gbagbo, dont le Président Ouattara attend le coup de fil estimant qu’il peut et qu’il doit le faire puisqu’il a déjà appelé Hamed Bakayoko.

« Il appelle le fils qui , il peut aussi appeler le père du fils, de leur fils commun, un père qui est aussi son aîné , et le président de la République . Gbagbo attend l’appel du président Ouattara, qui lui aussi attend son appel, et estime qu’il a déjà fait un grand chemin avec le Premier ministre , et qu’il doit terminer en l’appelant », assure un diplomate.

Par KS
Affairage.ci

Source: connectionivoirienne