Football Côte-d’Ivoire: Souleymane Bamba traité d’un cancer selon Cardiff City

0
82

Le défenseur Sol Bamba, de Cardiff City, est traité pour un cancer, a annoncé le club de championnat.

L’international ivoirien de 35 ans a été diagnostiqué avec un lymphome non hodgkinien et suit une chimiothérapie.

« Sol a commencé son combat dans un état d’esprit typiquement positif et continuera à faire partie intégrante de la famille des Bluebirds », ont affirmé les Bluebirds.

Bamba a rejoint Cardiff en octobre 2016 sous la direction de l’ancien manager Neil Warnock.

Avec BBC Afrique

Qu’est-ce que le lymphome non hodgkinien? (cancer.ca

Le lymphome non hodgkinien (LNH) est un cancer qui prend naissance dans les lymphocytes. Les lymphocytes sont les cellules du système lymphatique.

Le système lymphatique agit de concert avec d’autres parties de votre système immunitaire pour aider votre corps à se défendre contre les infections et les maladies. Le système lymphatique est constitué d’un réseau de vaisseaux lymphatiques, de ganglions lymphatiques et d’organes lymphatiques. Les vaisseaux lymphatiques transportent la lymphe qui contient des lymphocytes et d’autres globules blancs ainsi que des anticorps et des éléments nutritifs. Les ganglions lymphatiques, qui sont situés le long des vaisseaux lymphatiques, filtrent la lymphe. Les organes lymphatiques comprennent la rate, le thymus, les amygdales, les végétations adénoïdes et la moelle osseuse.

Les lymphocytes prennent naissance dans la moelle osseuse à partir de cellules de base appelées cellules souches. Les cellules souches se développent en différents types de cellules qui ont diverses tâches. Les lymphocytes sont une sorte de globules blancs qui aident à combattre les infections. Voici les types principaux de lymphocytes :

les lymphocytes B, ou cellules B, qui produisent des anticorps pour combattre les bactéries, virus et autres substances étrangères comme les champignons;
les lymphocytes T, ou cellules T, qui combattent les infections, détruisent les cellules anormales et contrôlent la réaction immunitaire;
les cellules tueuses naturelles (NK) qui s’attaquent aux cellules anormales ou étrangères.

Les lymphocytes subissent parfois des changements qui rendent leur mode de croissance ou leur comportement anormal. Ces cellules anormales peuvent former des tumeurs appelées lymphomes.

Puisque les lymphocytes sont présents partout dans le système lymphatique, le LNH peut se manifester presque n’importe où dans le corps. Il apparaît habituellement dans un groupe de ganglions lymphatiques d’une partie du corps, comme le cou (au-dessus de la clavicule), le dessous des bras, l’abdomen ou l’aine.

Le LNH peut se propager à presque tous les tissus ou organes du corps par le système lymphatique ou la circulation sanguine. Les lymphocytes anormaux, ou cellules du lymphome, peuvent demeurer dans les ganglions lymphatiques ou former des tumeurs solides. Dans de rares cas, ils circulent dans le sang.

Types de LNH

Il existe plus de 30 types différents de LNH. Ils sont classés en fonction du genre de lymphocyte dans lequel ils se développent. La plupart des LNH prennent naissance dans les lymphocytes B et portent le nom de lymphomes à lymphocytes B. On les appelle aussi lymphomes à cellules B ou lymphomes B. Le LNH peut aussi apparaître dans les lymphocytes T; il est alors appelé lymphome à lymphocytes T, lymphome à cellules T ou lymphome T. Le LNH qui prend naissance dans les cellules NK est classé parmi les lymphomes à lymphocytes T.

Les cellules des différents types de LNH n’ont pas toutes le même aspect au microscope. De plus, elles se développent et se propagent de façon différente. On établit le grade du LNH en fonction des différences d’apparence, ou anomalies, entre les cellules du lymphome et les lymphocytes normaux. Le grade donne aux médecins une idée de la vitesse à laquelle le LNH pourrait se développer et se propager. On classe habituellement les LNH en 2 grades :

Le LNH indolent, ou de bas grade, présente des cellules cancéreuses bien différenciées, c’est-à-dire que leur apparence et leur comportement ressemblent beaucoup à ceux des cellules normales. Ce LNH a tendance à se développer lentement.
Le LNH agressif, ou de haut grade, présente des cellules cancéreuses peu différenciées ou indifférenciées, c’est-à-dire que leur apparence et leur comportement sont moins normaux, ou plus anormaux. Ce LNH a tendance à se développer rapidement.

Source: connectionivoirienne