L’ŒIL DE LE MATIN : Gardez espoir en cherchant votre voie

0
27

Parfois, on se demande comment on ne perd pas espoir ? Comment le sourire fait pour s’afficher, et illuminer nos visages ? D’où on tient la force, celle qui nous fait résister aux coups de la vie qui sont trop souvent provoqués par des humains ?

C’est peut-être lié, à la capacité à relativiser. En tout cas, on s’accroche à quelque chose qui n’a rien de matériel… Notre âme serait-elle plus forte que nos corps ? Dans les films de ceux qui nous ont appris les prises d’otages, quand on libère un otage, il est « pris en charge » par les services compétents, à savoir les services secrets et bien sûr médicaux.

La sortie de l’otage française, que je suis en train d’écouter, et les nombreuses interventions de M. Cissé, me font juste penser que pour une fois, nous aurions dû faire vraiment comme dans les films…

En tout cas, par ce qui est dit et ce qui est vu, c’est une belle campagne pour les « jihadistes », « terroristes », « séparatistes » … Et là, je n’ironise pas. S’il ne tenait qu’à moi, je dirais nos frères, avec qui nous devons nous asseoir et parler en toute franchise de notre avenir commun face à la prédation du rouleau compresseur impérialiste mondial…

Encore faudrait-il que nous cherchions l’Homme providentiel au bon endroit, c’est-à-dire en nous. Je suis fatiguée, lasse et dégoutée de cette manie que nous avons de vouloir à tous prix, imposer un supposé « Homme providentiel ». C’est cette manie qui a porté IBK au pouvoir en 2013 ! C’est cette manie qui fait que nous n’arrivons plus ni à nous faire confiance ni à être tolérants, et qui nous rend méchants, insultants en tuant en nous le sens de l’humour et l’amour qui devraient prédominer dans nos relations.

Vous me fatiguez, vous qui vous cachez derrière un individu, quel qu’il soit, pour cacher vos lacunes, qu’elles soient intellectuelles, spirituelles, et espérer votre libération économique et celle du pouvoir, à savoir Titre (fonction), plus le bureau et plus les «4V » (Villas, Voitures, Voyages et Vergers) de fonction…

Vous me fatiguez, vous, qui finissez par décentrer et dénaturer le débat sur notre avenir en tant que nation par votre propension à abuser du messianisme. Et si je vous fatigue, vous avez le droit de passer votre chemin, en bon républicains démocrates mais, de grâce, épargnez-moi votre venin. A tous ceux dont le quotidien est un calvaire, à tous ceux dont l’espoir vacille comme le mien le fait en ce jour, à tous ceux qui sont finalement les véritables résistants à ce monde hypocrite, je dis « Soyons forts » !

Forts pour ne pas perdre notre droiture, car les générations futures et même actuelles en ont besoin. Nous existons, tout comme des « Tippo tip » ont existé et existeront tant que l’Homme ne se libérera pas, en cherchant puis trouvant l’Homme providentiel en lui. On m’a dit : « Ne perd pas ton optimisme car il nous aide » ! A mon sens, c’est plus fort qu’une attente électorale !

Renseignez-vous sur « Tippo Tip » (Tippo Tipo, de son vrai nom Hamed bin Mohammed el Marjebi, est un marchand d’esclaves originaire d’Unguja, une île principale de l’archipel de Zanzibar… Il conduisit de nombreuses expéditions commerciales en Afrique centrale orientale, dont certaines esclavagistes. Il naquit en 1837 et mourut en 1905). Ça vaut le coup de savoir, la vie, le destin d’un vendu et vendeur de ses frères…Et si ça peut aider dans la liste des choses à éviter de faire en tant qu’individu engagé pour les siens tant mieux.

Les époques changent mais c’est la même méthode. Il faudrait être animé de la pire des mauvaises fois pour ne pas voir. Ou alors être très bête, vraiment bête ! D’ailleurs, je me demande comment nos nouveaux gouvernants vont faire pour instaurer le changement en faisant usage des rouages de l’ancien système !

KKS

Source : LE MATIN

Source: bamada